L’histoire des lunettes

Les lunettes seraient apparues en Italie entre l’an 1200 et l’an 1300. À l’époque, les moines étant les principaux à savoir lire et écrire, ils en auraient fait l’usage afin d’améliorer leur vision de près pour recopier les manuscrits. Les lunettes se présentaient sous la forme de deux verres convexes maintenus par des cercles reliés par un clou. Connues sont le nom de « bésicles clouantes », elles étaient fabriquées à partir de bois, de cuir, d’écaille de tortue, d’os, d’ivoire ou de cuivre.

Il faut savoir qu’avant cela, on regardait à travers des bouts de verres pour améliorer sa vue !

Par la suite, les lunettes se sont vues dotées de pince nez puis d’un ruban afin d’être maintenues derrière les oreilles. À partir de 1752, elles se dotent de courtes branches rigides arrivant jusqu’aux tempes inventées par un opticien britannique.

Les lunettes sans branches restent tout de même beaucoup utilisées dans le milieu bourgeois sous formes de monocles, de binocles ou de face à main au fil des siècles avec des ornements toujours à la hauteur de l’échelle sociale de leur porteur.

L’invention des verres biconvexes au 12ème siècle permit la correction de la presbytie et, au 15ème siècle, les verres concaves ont permis la correction de la myopie. Enfin, les verres cylindriques corrigeant l’astigmatisme, eux, ont vu le jour au 18ème siècle.

Le véritable essor des lunettes survient alors au 19ème siècle grâce à l’industrialisation permettant la création de lunettes toujours plus confortables et excentriques, notamment dans le berceau de la lunetterie française qui se trouve à Morez dans le Jura.

Un musée retraçant l’histoire de la lunetterie est d’ailleurs ouvert au public dans cette même ville.

L'histoire des lunettes avec Optique Horizon Comboire à EchirollesPlus d'info sur les lunettes avec votre opticien Optique Horizon Comboire à EchirollesVos opticiens Optique Horizon Comboire à Echirolles vous disent tout sur les lunettes 

Source : mesnouvelleslunettes.fr